Qui est la congrégation des sœurs de Notre-Dame du Bon Service ?

Fondée en 1954 par Monseigneur Maalouf, elle compte aujourd’hui 34 religieuses qui assument une mission au service des plus pauvres dans plusieurs endroits du Liban et de la Syrie : L’orphelinat-maison d’accueil de Jabouleh, deux écoles semi-gratuites, une garderie.

Fonctionnement de la congrégation

Ce sont les activités des religieuses qui permettent de faire fonctionner et de nourrir la communauté et les enfants pris en charge dans les écoles et la maison d’accueil de Jabouleh.

Ces activités sont les suivantes :

a. Culture du jardin, des champs, production de fruits, légumes et condiments, fabrication de confitures et de produits de bouche, naturels et artisanaux. Ces produits assurent essentiellement la nourriture des enfants de l’orphelinat et des religieuses de la congrégation. Le surplus est destiné à la vente.

b. Exploitation de la ferme située en contrebas du monastère de Jabouleh et fabrication et vente de fromages et produits laitiers. Les sœurs y élèvent des vaches laitières. Le lait produit par ces vaches est destiné à la consommation des enfants et des religieuses. La plus grande partie cependant est destinée à la fabrication de yaourts et de fromage frais qui sont vendus jusqu’à Beyrouth, assurant ainsi une partie importante des revenus de la congrégation.

Le projet financé par SOS Orphelinats du Monde

Le fonctionnement de la ferme et l’arrosage des jardins dépendent totalement de l’approvisionnement en électricité. Or, actuellement, le réseau de distribution publique est totalement défaillant au Liban et le groupe électrogène qui y supplée manque cruellement de carburant.

C’est la raison pour laquelle SOS Orphelinats du Monde a décidé d’aider cette congrégation à financer à hauteur de 20 000 € une solution de remplacement à l’infrastructure actuelle : l’installation de panneaux solaires. Ces panneaux solaires, installés sur le toit de la ferme (superficie de 800 mètres carrés), permettront de produire assez d’électricité, ce qui suffirait à permettre l’alimentation nécessaire à la pompe d’eau, les machines de la ferme…

Si vous souhaitez participer au financement de ce projet, n’hésitez pas à envoyer un chèque, par courrier, à :

SOS ORPHELINATS DU MONDE
4 rue Molière 42300 ROANNE